L’oreillette Bluetooth est-elle autorisée au volant ?

Très souvent, en pleine conduite, il arrive que l’on prenne des appels téléphoniques au profit de certains gadgets électroniques dans le véhicule. Parmi ces accessoires figurent les oreillettes Bluetooth. Très commode d’utilisation, comparée à des écouteurs classiques, c’est un appareil qui dispose d’un micro permettant de réquisitionner des appels et d’écouter de la musique. Avec les oreillettes Bluetooth, plus besoin de sortir le téléphone des poches ni de démêler des fils avant toute réception d’appel. Toutefois, est-ce que l’oreillette Bluetooth est une solution idoine au volant ? Est-ce qu’elle est autorisée en pleine conduite ?

Retrouvez les meilleurs modèles sur ce comparatif : https://ecouteur-sans-fil.fr/

Dangers potentiels liés à l’utilisation des oreillettes Bluetooth au volant

La réception d’un appel téléphonique en pleine conduite réduit de 30 à 50 % les différentes informations transcrites au cerveau. Aussi, le champ visuel du conducteur est également affecté causant ainsi des cas d’accidents de circulation. En recevant des appels en pleine conduite, il s’avère que les différentes habiletés de réactions sont extrêmement diminuées. Il ne faut que quelques secondes à une voiture sur une certaine vitesse pour passer à des centaines de mètres de distance parcourue. Ainsi, il est primordial d’avoir un œil centré sur la route pour éviter toute surprise.

Malheureusement, avec les oreillettes Bluetooth, le risque d’accident est maximal vu que le cerveau se concentre sur la voix de l’interlocuteur. Ainsi, le conducteur porte son attention uniquement au-devant de la route, se préoccupe moins en moins des regards sur les rétroviseurs. Aussi, le conducteur fait de moins en moins attention aux panneaux de signalisation et aux usagers. Par conséquent, il est extrêmement surpris quand il rencontre un obstacle causant ainsi de malencontreux accidents pouvant être fatals.

Voir aussi : Comment choisir son matelas ?

La législation en vigueur à propos des oreillettes Bluetooth au volant

D’après l’article R 412-6-1 du Code de la route réformé par le décret n° 2015-743 du 24 juin 2015, en dehors des appareils électroniques correcteurs de surdité, le port de tout dispositif capable d’émettre du son est proscrit pour un conducteur de véhicule en circulation. Ainsi, le port des oreillettes Bluetooth au volant est un manquement au décret et est passible de sanction.

Le non-respect d’une telle interdiction a pour conséquence le paiement d’une amende ainsi qu’une déduction de trois points sur le permis de conduire. À cet effet, 90 euros sont à payer en cas d’une amende minorée, 135 euros pour une amende forfaitaire classique. Aussi, 375 euros est à solder pour une amande majorée et susceptible d’augmenter jusqu’à 750 euros en fonction des circonstances.

Toutefois, recevoir des appels téléphoniques au volant n’est pas une infraction en soi si on utilise les accessoires adéquats. En effet, avec des kits mains libres Bluetooth avec haut-parleur intégré, il est permis de téléphoner et de recevoir en toute légalité des appels téléphoniques.

En résumé, l’utilisation des oreillettes Bluetooth au volant est une violation à la loi et est passible d’amendement. Cependant, téléphoné au volant n’est pas entièrement proscrit. Il suffit de passer les coups de fil avec des appareils susceptibles de retransmettre les conversations dans l’habitacle de la voiture. Les kits mains libres Bluetooth avec haut-parleur intégré représentent une alternative idoine à cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *